CONTACT RAP

Optimiser la fertilisation azotée pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Pépinière de chênes
Responsable(s) du projet

Émilie Lemaire, agr.

Mandataire

IQDHO

Financement

Prime-vert Volet 4 - Appui au développement et au transfert des connaissances en agroenvironnement

Période

2017-2022

Secteur d'activité

Pépinière

Catégorie

Gestion des matières fertilisantes, Lutte et adaptation aux changements climatiques

Les pépiniéristes qui produisent des arbres feuillus et conifères ornementaux en champ font majoritairement usage d’engrais minéraux azotés (EMA) pour combler les besoins de leurs cultures.

L’utilisation des EMA contribue à l’émission de gaz à effet de serre (GES) directement par la dénitrification de l’azote minérale dans le champ (N2O) et par la consommation de carburant (CO2) liée à l’application de l’engrais. Une bonne gestion des EMA est essentielle pour réduire les pertes dans l’environnement. Fractionner les apports et les synchroniser avec les besoins de la culture sont des moyens pour maximiser le prélèvement par les plantes et réduire les pertes dans l’environnement. Les conditions semblent généralement plus favorables au prélèvement de l’azote par les arbres à l’automne qu’au printemps.
L’objectif général du projet était d’optimiser l’utilisation des engrais azotés dans la production de plantes ligneuses ornementales en pleine terre afin de maximiser le prélèvement par la plante, de réduire le taux d’application et par le fait même les émissions de GES.

À lire également

Un tracteur procède à la récolte de sarrasin dans un champ de production de gazon
2 août 2022

Évaluation de l’utilisation des cultures de couverture sur la production du gazon en plaques et évaluation de leur enfouissement

Système de déshumidification en serre Ventilate Latent Heat Converter d'AGAM
2 août 2022

Évaluation du potentiel d’utilisation du système de déshumidification VLHC en production serricole

Inscription infolettre IQDHO

* champs requis